RSOLUTION FINALE

 

 

 

Gdansk 15 et 16 mai 2004

Le Comit Excutif du Conseil Europen des Syndicats de Police s'est runi Gdansk (Pologne) les 15 et 16 mai 2004.

Le CESP est une Association europenne regroupant environ 300.000 Policiers.

Aujourdhui, il reprsente 16 des 25 pays de l'Union Europenne, revendique un Statut reprsentatif en Europe et pour atteindre ce but a cr une Commission spcifique.

Le thme principal du Comit tait Une Europe aux conditions de travail gales pour ses policiers.

Comme document de fond, une tude europenne a t prsente sur les Salaires et les Carrires dans la Police. Il en ressort, que les Policiers ont souvent les salaires les plus bas et les plus mauvaises possibilits de promotion de tous les fonctionnaires de leur pays.

Dernirement, le pays hte a men une tude dtaille au sujet des Salaires et des Conditions Sociales de la Police polonaise.

Le CESP fournira, ses membres, le principe de cette tude pour quils lutilisent et adressent les conclusions aux autorits concernes.

Ainsi, le CESP doit Intensifier son action pour obtenir de meilleures conditions de travail et si possible lgalit pour tous.

Il demande aux gouvernements europens de reconnatre et de respecter pleinement les droits syndicaux des policiers, conformment au Code Europen d'thique de la Police (Rec. 2001 - 10 du Comit des Ministres du Conseil de l'Europe).

Un autre sujet a t abord et prsent par EUROPOL : Le crime organis. A ce propos, le CESP insiste pour que la collaboration avec les nouveaux membres de lUE sintensifie tous les niveaux de grade et de fonction.

Les membres du CESP condamnent fermement le terrorisme et expriment leur solidarit envers les collgues espagnols et tous les pays qui ont souffert de cette attaque criminelle.

Ils flicitent les policiers grecs pour larrestation des mouvements terroristes dans leur pays et les soutiennent pour la Clbration des Jeux Olympiques.

Le CESP souligne les problmes suivants:

  • Les policiers disparus Chypre durant l'invasion turque de 1974.
  • Le CESP demande - aprs les dveloppements rcents Chypre - l'amlioration du Plan ANAN afin quil soit plus juste et plus oprationnel afin de garantir la scurit et les droits de l'homme de tous les citoyens de Chypre comme cela a t vot par l'O.N.U., le Conseil de Scurit et conformment la dcision de la Cour Europenne.
  • Le CESP dnonce la condamnation mort prononce en Libye contre cinq infirmires bulgares - sans procs quitable - et demande leur remise en libert immdiate.
  • Le CESP demande au Gouvernement portugais de respecter les droits syndicaux et le statut professionnel des membres de la
  • "Policia da Seguranca Publica", d'amliorer les conditions de travail de tous les Policiers portugais et fait part de ses srieuses proccupations au sujet de la scurit de l'EURO 2004.
Gdansk, le 16 Mai 2004